CONTACTEZ NOUS AU 04 83 43 40 90
NOUS ÉCRIRE

Mon panier
Aucun article

Quelle classe de contention choisir ?

Les classes de contention définissent la force de compression exercée sur la jambe. Il existe 4 classes de contention en fonction de l'insuffisance veineuse.

 

Si vous choisissez vous-mêmes votre collant, vos chaussettes ou vos bas de contention, il est important de choisir une classe de contention adaptée à vos troubles veineux et à vos besoins. En effet, plus la classe est élevée, plus la compression exercée sur la jambe sera importante.

 

Les classes de compression médicale les plus hautes sont ainsi réservées au traitement des pathologies veineuses les plus graves ou évoluées, et ne doivent pas être utilisées à la légère, au risque de faire apparaître ou d’aggraver certains troubles.

Les collants, chaussettes et bas de contention appartenant aux classes 3 et 4 dispensent ainsi une pression très importante, et sont réservés aux pathologies les plus extrêmes, ou suite à une opération chirurgicale entrainant un alitement et/ou des risques de complications veineuses.


Contention de Classe 1


La compression veineuse la plus légère, comprise entre 10 et 15 mmHg ou 13 et 20 hPa.

La contention de classe 1 est préconisée dans les cas d'Insuffisance veineuse légère :

  • Des troubles fonctionnels (avec ou sans varices)
  • Varices débutante
  • Professions à risque (station debout prolongée)
  • Grossesse
  • Voyage (station assise prolongée)

 

Contention de Classe 2


Les bas, collants et chaussettes de contention de classe 2 dispensent une compression moyenne (de 15 à 20 mmHg, ou de 20 à 27 hPa).

La contention de classe 2 est conseillée pour l'insuffisance veineuse modérée :

  • Varice constituée (avec ou sans troubles fonctionnels)
  • Oedème réversible
  • Prévention des thromboses
  • Période post-chirurgicale en phlébologie


Contention de Classe 3 et 4

 

La contention de classe 3 est réservées aux troubles et pathologies les plus sévères et avancés. La compression exercée sur la jambe est particulièrement forte (de 20 à 36 mmHg, ou de 27 à 48 hPa). 
La contention de classe 4 dispense une pression très importante sur la jambe : compression supérieure à 36 mmHg ou 48 hPa. Rarement prescrite, la classe 4 est réservée aux pathologies les plus graves ou évoluées, comme par exemple les ulcères ouverts, les oedèmes post-phlébites ou après ulcères, les varices secondaires, etc.

La contention de classe 3 et 4 est réservée dans les cas d'insuffisance veineuse sévère :

  • Varice évoluée
  • Lymphœdème
  • Troubles trophiques (ulcération, dermite)
  • Thrombose veineuse profonde ou superficielle
  • Prévention de la maladie post-thrombotique

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.