CONTACTEZ NOUS AU 04 83 43 40 90
NOUS ÉCRIRE

Mon panier
Aucun article

L'âge est-il une cause des jambes lourdes ?

vendredi 18 novembre 2016
L'âge est-il une cause des jambes lourdes ?

Les jambes lourdes, contrairement à ce qu'en pensent bon nombre de personnes, n’atteignent seulement pas les femmes matures. Leurs premiers signes peuvent en effet apparaître dès l’adolescence. Par ailleurs, il est possible de souffrir d’une insuffisance veineuse évolutive sans qu’il y ait forcement des symptômes extérieurs. Beaucoup réagissent trop tard pour effectuer un dépistage et ignorent le vrai rôle de l’âge dans leur maladie. L'âge peut être une cause des jambes lourdes.

 

Une pathologie héréditaire dans la plupart des cas

Cette pathologie ne débute pas à 40 ans ni à 20 ans, mais souvent dès l’adolescence. D’ailleurs, l’on estime aujourd’hui que 80 % des cas de jambes lourdes sont héréditaires. Les 20% restants sont dus à d’autres facteurs comme les conditions de travail.

 

Si l’un des parents est atteint par la varice, leur enfant a 40 % de risque d’en avoir des traces. Lorsque les deux ascendants sont tous variqueux, la probabilité sera doublée.

 

varices suite aux jambes lourdes

 

L’hérédité est ainsi un des facteurs importants de la maladie. Dans ce cas l’âge n’est pas la cause, mais plutôt les gènes transmis par les parents qui font augmenter les risques.

 

Des rythmes d’évolution différents selon le sexe

L’évolution de la maladie ne sera pas la même pour les hommes et les femmes. À part l’hérédité, la condition de travail peut être un des facteurs principaux pour les hommes. Ces derniers ne représentent toutefois que le quart des personnes touchées.

 

En effet, les femmes sont plus vulnérables, car le bouleversement hormonal est un facteur favorisant cette maladie. C'est notamment pour cela que les femmes enceintes ont très régulièrement les jambes qui gonflent.

 

Les risques chez les femmes enceintes

La puberté peut déjà cacher des symptômes de maladie veineuse avec le premier bouleversement hormonal. Cependant, en termes de risque, c’est la seconde grossesse qui va révéler des signes évidents.

 

jambes lourdes et femme enceinte

 

On estime en effet que le risque d'insuffisance veineuse chronique augmente de 20 à 30 % après la deuxième grossesse, qui représente souvent un piège lorsque rien n’apparaît. Il vaut mieux recourir à une consultation bien avant les premiers signes.

 

Se faire dépister à temps

Le risque sera réel si un membre de famille a été déjà touché par la maladie, mais l’évolution dépend de l’initiative à l’évaluer en consultant suffisamment tôt un professionnel.

 

De plus, les modes de traitements adoptés aujourd’hui sont de plus en plus profonds et précis. Pour la prévention, les recherches continuent, mais la meilleure option, pour le moment, est la consultation précoce. Il faut ainsi éviter un diagnostic motivé seulement par l’esthétique ou la douleur.

 

depistage jambes lourdes

 

Bref, l'insuffisance veineuse est une maladie qui évolue insidieusement au cours de la vie. La solution est de consulter un spécialiste dès les moindres doutes.

 

En savoir plus sur les causes des jambes lourdes

Les jambes lourdes sont-elles-héréditaire ?

Une mauvaise circulation peut-elle être responsable des jambes lourdes ?

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.