CONTACTEZ NOUS AU 04 76 77 23 08
NOUS ÉCRIRE

Mon panier
Aucun article

Semelle orthopédique

Semelle orthopédique

Les semelles orthopédiques sont des appareillages plantaires fréquemment utilisés en orthopédie. Très connues sous le nom d’orthèses du pied, ce sont des dispositifs personnalisés, conçus spécialement par un spécialiste, dans le but d’apporter plus de confort aux pieds, mais aussi pour corriger les troubles statiques et dynamiques dus à des pathologies ou déformations à ce niveau.

 

Pour une utilisation au quotidien ou lors de toute pratique sportive, les semelles orthopédiques s’adaptent à tout type de chaussures et se portent ainsi en toutes circonstances.

 

Quand porter des semelles orthopédiques ?

Les semelles orthopédiques sont en général utilisées pour avoir un confort optimal lors de la marche ou de la pratique sportive. Ainsi, elles se portent lorsque les chaussures sont inconfortables et instables afin de s’assurer en permanence du bon état des pieds. Elles amortissent également les chocs au niveau plantaire lors des activités physiques intenses. Tout le monde peut ainsi choisir d’en porter, quelles que soient les circonstances.

 

Ces orthèses sont également indiquées en cas déformations de l’avant-pied ou des orteils, comme l' hallux valgus, le pied plat ou creux... Elles adaptent les chaussures à la morphologie du pied et soulagent ainsi les douleurs et les troubles de la marche que ces pathologies peuvent causer.

 

En cas d’inégalité des longueurs des membres inférieurs : par une jambe ou une cuisse plus courte ou suite à une mauvaise angulation du bassin, le port de semelles orthopédiques adaptées permet de compenser cet écart. Le résultat impacté alors positivement sur la stature, la posture et la marche en général.

 

Il est cependant difficile de se reconnaître atteint d’une pathologie spécifique du pied sans avoir consulté un spécialiste. Certains signes doivent ainsi alerter un éventuel risque et motiver une consultation :

■       Des douleurs persistantes, voire permanentes ou de l’inconfort au niveau des plantes des pieds ou des talons : qui traduisent une mauvaise répartition des charges plantaires.

■       L’apparition des affections superficielles du pied comme les cors ou les verrues : témoin des mauvaises chaussures ou le non-respect des règles d’hygiène

■       Des déformations visibles du pied : hallux valgus....

■       Des mauvaises postures ou des troubles de l’équilibre ou de la marche.

Pourquoi porter des semelles orthopédiques ?

Les mauvaises chaussures sont non seulement responsables de douleur et d’inconfort au niveau des pieds, mais elles peuvent affecter à la longue le bon fonctionnement de l’appareil locomoteur à ce niveau, par l’apparition de déformations plantaires secondaires ou des affections épidermiques du pied. Porter des semelles orthopédiques réduit ainsi le risque de survenue de ces complications tout en apportant plus de confort.

 

Utiliser des semelles orthopédiques adaptées assure également une bonne répartition des charges plantaires et augmente la surface de contact du pied avec le sol pour une meilleure stabilité. Elles corrigent ainsi tout trouble de l’équilibre ou de la posture, comme le dandinage.

 

Les semelles orthopédiques servent aussi à compenser les insuffisances des membres inférieurs et les diverses déformations du pied, ce qui non seulement apporte un équilibre starural, mais impacte positivement sur la marche et la posture du patient.

 

Quels sont les différents types de semelles orthopédiques ?

Les semelles orthopédiques utilisées varient en fonction de leurs indications. Aussi à chaque pathologie ou besoin correspond un type de semelles particulier.

  • Les semelles orthopédiques classiques ou standards

Les semelles orthopédiques standards sont généralement utilisées, en cas de mauvaises chaussures ou d’hypersollicitation plantaire au cours des activités physiques incluant des réceptions à ce niveau, non seulement pour soulager les douleurs et les instabilités, mais également pour assurer une bonne répartition des charges plantaires ainsi qu’un amortissement des chocs. Conçues sur mesure par le podologue, elles correspondent parfaitement à la morphologie du pied de chaque patient pour une utilisation personnalisée et adéquate.

 

Les semelles orthopédiques standard se nomment ainsi semelles de confort, et peuvent se porter au quotidien, lors du travail, des activités quotidiennes, des sports, vu qu’elles s’adaptent à tout type de chaussures.

  • Les semelles orthopédiques thermoformées

Les semelles orthopédiques thermoformées sont moulées selon la morphologie plantaire du patient, pour une utilisation personnalisée. Elles sont indiquées pour protéger les pieds sensibles ou fragiles, comme ceux des diabétiques ou ceux des patineurs. Fabriquées en mousse, en silicone ou en polyester, les semelles thermoformées orthopédiques sont conçues pour être confortables et respirantes.

 

Elles offrent également une surface de contact des pieds avec le sol élargi et peuvent servir à amortir chocs et vibrations lors des sports intenses comme le ski ou le tennis. Dans ce cadre, elles entrent dans la prévention des atteintes ligamentaires et tendineuses de l’articulation de la cheville et de l’os du pied.

  • Les semelles orthopédiques par élément

Les semelles orthopédiques par élément sont des semelles thermoformées auxquelles des dispositifs de compensation sont surajoutés. Elles sont donc fabriquées par moulage personnalisé, selon les pieds du patient. Puis des éléments de correction sont placés au niveau des zones défectueuses afin d’équilibrer l’ensemble du pied ou du membre. Généralement, elles sont faites en résine ou en liège.

 

Ce type de semelles est principalement indiqué dans les pathologies deformatives comme les pieds plats, creux, ou les inégalités des membres inférieurs.

  • Les semelles orthopédiques pour atteintes épidermiques

Ces semelles sont conçues pour soulager les personnes atteintes d'affections épidermiques plantaires comme les cors ou les durillons. Elles viennent se placer entre les pieds et les chaussures pour réduire le frottement et la douleur. Elles favorisent ainsi une guérison rapide des lésions.

 

Les semelles orthopédiques en fonction de leur mode d’action et de leur matière de fabrication

Chaque semelle orthopédique a un impact particulier sur les pieds, par ses caractéristiques propres. En plus d’assurer le confort, certains modèles peuvent favoriser le retour veineux ou amortir les chocs.

  • Les semelles orthopédiques antichocs :

Ce sont des semelles qui amortissent les vibrations au contact du sol. En cas d’impacts importants, elle réduit les atteintes articulaires et limite les déchirures ou élongations tendineuses et ligamentaires. Généralement faites en silicone, elles sont robustes, mais souples et à la fois. Elles sont également indiquées pour soulager les épines calcanéennes ou lors des traitements de diverses pathologies articulaires des membres inférieurs, en particulier les pathologies dégénératives et inflammatoires.

 

  • Les semelles orthopédiques veino-stimulantes :

La semelle orthopédique veino-stimulante, en plus de soulager les douleurs plantaires, favorise le retour veineux par stimulation de la voûte plantaire, et améliore ainsi la circulation sanguine. Elle est donc particulièrement adaptée aux personnes sujettes à des positions debout prolongées. Fabriquées avec des matières respirantes, la semelle orthopédique veino-stimulante convient parfaitement lors des saisons chaudes.

 

De plus sa composition lui permet de lutter contre les mauvaises odeurs et les bactéries, responsables d’affections secondaires du pied.

 

  • La semelle orthopédique en gel :

Plus pratique et plus confortable que la semelle en liège ou en résine, celle fabriquée avec du gel est à la fois douce et respirante. Elles conviennent mieux aux pieds fragiles et/ou sujets à des déformations ou affections épidermiques. Plus souple, cette semelle répartit mieux les charges plantaires et réduit les instabilités lors de la marche. Elle s’adapte facilement à n’importe quelle chaussure et peut se porter à tout moment.

 

Comment choisir une semelle orthopédique ?

La semelle orthopédique reste un dispositif médical. Son choix repose donc sur certains critères pour qu’elle reste efficace :

■       Les indications : la semelle de confort sera bel et bien différente de celle indiquée pour une pathologie spécifique

■       Les types : confort, thermoformé, par élément ou pour des plaies ou affections de l’épiderme

■       La taille : qui doit dépasser un peu celle des pieds (quelques millimètres près) pour être plus confortable à porter.

■       L’épaisseur : qui doit correspondre à l’amortissement requis ou au niveau de déformations ou insuffisances à compenser

■       Le matériau de fabrication :

✔     La silicone : pour les semelles de confort et veino-stimulantes

✔     La mousse ou le polyester : pour les affections superficielles de la peau.

✔     Le gel : pour les pieds fragiles ou déformés

 

Quelles chaussures porter avec des semelles orthopédiques ?

Les semelles orthopédiques peuvent être portées à l’intérieur de n’importe quelles chaussures : celles des villes, des sports, fermetures, dans des bottes.... Il existe des modèles adaptés à toutes les catégories d’âge, à partir de 4 ans. Cependant, pour un port plus confortable, il est recommandé de porter des chaussures à lacets, à sangles ou avec des bandes velcro réglables, pour un bon ajustement de l’intérieur des chaussures.

 

Les pieds ne se sentiront donc pas à l’étroit, quelle que soit l’épaisseur des semelles.

 

Quand faut-il changer de semelles orthopédiques ?

Si bien entretenues, les semelles orthopédiques ont une durée de vie moyenne de 12 mois, en fonction des fréquences d’utilisation et de l’intensité des activités pour lesquelles elles sont employées. Si elles sont portées au quotidien pour assurer un confort optimal des pieds ou pour une stabilité de la marche, elles peuvent durer plus d’un an. Il en est de même pour les semelles sportives à usage régulier.

 

Si ces dernières ne sont portées qu’occasionnellement, elles peuvent durer jusqu’à 1 an et demi ou 2 ans. Par contre, les semelles utilisées régulièrement et pour les sports intenses et de haut niveau ne durent généralement que 6 mois environ, peut-être même moins. Il en est de même pour les semelles mixtes à usage quotidien et sportif.

 

Puis-je porter mes semelles orthopédiques dans des sandales ?

Les semelles orthopédiques peuvent être portées avec des sandales si ces dernières le permettent. Certains modèles de sandales sont en effet conçus avec des bandes velcro et des semelles amovibles. Ces dispositifs permettent d’accueillir les semelles orthopédiques sans problème. Pour plus de maintien cependant, il est préférable de choisir des modèles à lanières ou à sangles.

 

Parfois, les semelles doivent être retouchées pour se conformer aux sandales. Dans d’autres cas, les sandales peuvent également faire l’objet d’un ajustement, surtout au niveau des talons, par approfondissement de la surface d’accueil de ce dernier. Ces modifications sont faites par le podologue lui-même.

 

Comment entretenir ses semelles orthopédiques ?

Même si elles sont fabriquées avec des matières respirantes, les semelles orthopédiques doivent être placées le plus souvent possible à l’air libre. Il est donc recommandé de les retirer des chaussures tous les soirs et de les laisser respirer.

 

Elles doivent également être lavées régulièrement, soit toutes les 2 semaines. Pour cela, un lavage doux avec de l’eau tiède et du savon neutre est suffisant. Il est possible d’avoir recours à une éponge ou une brosse souple pour ce lavage, mais sans trop forcer dans les mouvements. Le lavage à la machine n’est pas indiqué. Après lavage, les semelles sont tamponnées avec un chiffon doux, sans frotter puis sécher à l’air libre, à l’abri de la chaleur et du soleil (à l’ombre).

 

Combien coûte une semelle orthopédique ?

Les semelles orthopédiques coûtent en moyenne entre 150 € et 200 €. Pour des orthèses plantaires standards ou de confort, les prix avoisinent les 150 à 160 €, les modèles fabriqués en mousse ou en silicone étant plus chers que ceux fabriqués en liège ou en résine. Celles faites en gel restent les plus chères du marché. Les semelles thermoformées et celles par éléments quant à elles coûtent environ dans les 200 €.

 

Ce prix varie en fonction des éléments surajoutés à la semelle principale et des indications pour lesquelles elle a été conçue. Quant aux semelles pour affections épidermiques, celles-ci coûtent dans les 180 €, en moyenne. Le prix des semelles orthopédiques antichoc avoisine les 180 € et celles qui sont veino-stimulantes coûtent environ dans les 200 €.

 

Qui peut prescrire des semelles orthopédiques ?

Tout médecin peut prescrire des dispositifs médicaux, et les semelles orthopédiques entrent dans le lot. L’assurance maladie nécessite juste une ordonnance médicale pour pouvoir prendre en charge les semelles orthopédiques. Cependant, certaines règles sont de mise : les orthèses plantaires pour des affections bénignes sont prescrites par le médecin généraliste, comme pour les semelles de confort ou de stabilité de la marche.

 

Celles indiquées pour le traitement des pathologies épidermiques bénignes ou pour la correction des troubles fonctionnels évidents.

 

Cependant, les pathologies spécifiques nécessitent l’avis d’un professionnel, en particulier les prescriptions chez l’enfant et les affections rhumatismales et neurologiques. Le podologue n’est pas en mesure de prescrire des semelles orthopédiques, son rôle se contient dans leur réalisation.

 

Combien coûte une consultation chez le podologue ?

Le prix d’une consultation chez le podologue coûte en moyenne dans les 30 €, pour ceux ou celles qui veulent se faire fabriquer des orthèses plantaires sur mesure. Ce tarif étant libre, il varie d’un consultant à un autre, mais également en fonction des soins que le podologue doit effectuer par lui-même en plus de la consultation proprement dite.

 

Les consultations chez un podologue peuvent-elles faire l’objet d’un remboursement ?

La consultation chez un podologue fait partie des prestations remboursables selon le cahier de charge des dispositifs et prestations pouvant être sujets à des remboursements, si elle est faite à la suite d’une demande médicale, dans le but de faire un bilan postural et des examens approfondis. L’assurance maladie ne couvre cependant que 60 % des frais. Les 40 % restants sont généralement payés par la mutuelle ou la complémentaire à condition d’y être souscrits.

 

Les semelles orthopédiques peuvent-elles faire l’objet d’un remboursement ?

Si elles rentrent dans le cadre d’un traitement médical et orthopédique, et prescrit dans ce cadre par un médecin spécialisé, elles bénéficient d’une prise en charge par l’assurance maladie. Cependant, cette dernière ne couvre que 60 % des frais et à raison d’une seule paire de semelles par an. Il est donc recommandé de souscrire à une mutuelle pour assurer le remboursement des 40 % restants.

 

Si les semelles orthopédiques sont achetées en vue d’améliorer son propre confort au quotidien, les frais d’achat ne sont à la charge de personne.

 

Où se procurer des semelles orthopédiques ?

Il existe quatre moyens différents de se procurer des semelles orthopédiques :

 

  • Se faire fabriquer des semelles orthopédiques chez le podologue :

Lors d’une consultation pour douleur ou pathologies du pied chez le podologue, que ce soit par initiative personnelle ou sur prescription médicale, ce dernier est en mesure de créer des semelles orthopédiques personnalisées : épaisseur, taille, matières, types, formes, adaptées à la morphologie du pied. Se faire fabriquer des orthèses plantaires par ces professionnels assure que le dispositif est totalement adapté au pied, à un millimètre près.

 

Les modèles fabriqués chez le podologue sont généralement faits en cuir, en mousse dure ou avec de pâtes solides, assurant ainsi confort dans le port, mais également une durée de vie assez longue. La qualité est également au rendez-vous.

 

Cependant, leur conception demande du temps et plusieurs ajustements sont à faire avant d’obtenir le modèle final. Ce n’est donc pas une option recommandée pour ceux qui nécessitent un traitement ou des corrections dans l’immédiat. De plus, elles sont plus coûteuses.

  • Acheter des semelles dans un centre orthopédique :

Un centre orthopédique, encore appelé centre d’appareillage, est un centre spécialisé dans le traitement des maladies osseuses, musculaires, et des tendons de tout le corps. Les spécialistes qui y travaillent sont en mesure de créer des semelles adaptées aux besoins et aux pathologies de chacun. Les semelles sont fabriquées avec des matières de qualité, leur conférant une longue durée de vie et une robustesse sans pareille.

 

Cependant, la fabrication des semelles orthopédiques sera plus lente et ne permet donc pas son utilisation dans l’immédiat. Avoir recours à des centres spécialisés pour la création de ses semelles coûte également plus cher que la consultation chez un simple podologue ou l’achat des dispositifs préfabriqués.

 

  • Acheter des semelles orthopédiques en pharmacie :

La solution rapide et efficace pour obtenir des semelles orthopédiques de qualité est de s’en procurer au niveau des pharmacies. En effet, toutes les pharmacies en disposent d’une large gamme, conçue pour toutes les pathologies du pied et troubles de la stature et de la posture. Ces modèles sont utilisables à l'instant et permettent donc des soulagements immédiats des troubles. Les fabricants ne se laissent pas de créer des modèles avec des matières, des dispositifs, des mécanismes d’action, tous aussi différents pour satisfaire les clients.

 

Le pharmacien est également en mesure de conseiller le modèle adapté à chacun ou celui qui correspond à la prescription médicale. Et le coût des dispositifs revient moins cher que celui fabriqué chez le podologue ou un centre spécialisé. Et des modèles à découper sont également disponibles pour le bonheur des usagers.

 

Cependant, certains modèles peuvent ne pas être disponibles en pharmacie, aussi il est possible d’avoir recours à un autre similaire sans espérer avoir les mêmes résultats escomptés ou faire une commande spéciale et patienter. La durabilité des semelles préfabriquées laisse également à désirer, aussi, elles doivent être renouvelées plus fréquemment. Et surtout, elles ne sont pas remboursées par la sécurité sociale.

 

  • Commander des semelles orthopédiques en ligne :

Cette dernière option est envisageable uniquement pour les semelles de confort, à usage quotidien ou lors des pratiques sportives. Ces dernières ne nécessitent aucun ajustement spécifique et seules la taille et l’épaisseur désirée sont les points importants à considérer. Diverses proposent des modèles de différentes matières, à choisir en fonction de ses besoins. L’achat des semelles orthopédiques en ligne est peu onéreux et simplifié et les dispositifs sont disponibles sous peu, parfois dans l’immédiat.