CONTACTEZ NOUS AU 04 76 77 23 08
NOUS ÉCRIRE

Mon panier
Aucun article

Chaussette diabétique

Chaussette diabétique

Chaussette diabétique :  dispositif de compression médical 

Le déséquilibre glycémique entraîne le plus souvent des complications au niveau des pieds. Ces dernières se manifestent par des sensations de picotements électriques, de douleurs ou des lésions à ce niveau, associées ou non à une perception tactile froide avec une diminution de sensibilité.

 

Les pieds sont grisâtres et tendent à se déformer facilement. L’ensemble de ces signes fait référence un pied diabétique.

 

Fragile, ce dernier requiert des soins spécifiques pour éviter la gangrène et l’amputation, d’où la nécessité d’utiliser une chaussette diabétique. Cette dernière est un dispositif médical spécialement conçu pour traiter les pieds d’un diabétique.

 

Elle fournit un minimum de compression pour un bon retour veineux et permet de protéger le pied, pour un confort optimal.

 

Pourquoi utiliser une chaussette diabétique ?

Le pied diabétique résulte le plus souvent d’une mauvaise irrigation vasculaire. La chaussette diabétique est conçue pour procurer un niveau de compression faible, permettant néanmoins de stimuler le retour veineux et améliorer la circulation sanguine au niveau du pied malade.

 

Les chaussettes diabétiques sont spécialement fabriquées avec des matières douces et respirantes, qui limitent le frottement des pieds et le niveau d’humidité afin de réduire la macération et de garder les pieds toujours secs.

 

Les pieds disposent donc d’un maximum de confort tout au long de la journée.

Comment choisir ses chaussettes diabétiques ?

Les chaussettes diabétiques se choisissent en fonction de plusieurs critères. Dont :

  • Le niveau de compression :

Une certaine pression est nécessaire pour corriger les troubles de circulation au niveau du pied diabétique. Elle a pour but de stimuler le retour veineux et de réduire les œdèmes et les douleurs, suite à une stase veineuse. La circulation au niveau du pied malade s’en retrouve améliorée. Cette compression doit cependant être des moindres, entre 10 et 15 mmHg, pour éviter l’effet inverse et de contracter la gangrène.

  • Les matières utilisées :

Les chaussettes diabétiques doivent aussi être le plus douces possible afin de limiter les frottements des pieds, non seulement au moment de les enfiler, mais également durant tout leur port dans les chaussures. De ce fait, elles sont le plus souvent fabriquées avec du coton. D’autres matières, comme le bambou ou la laine sont également utilisés.

  • La taille :

La chaussette diabétique doit être suffisamment grande pour s’enfiler facilement et ne pas comprimer tout au long de son port. La largeur et la hauteur doivent ainsi être bien prises pour obtenir la pointure adéquate.

  • La couture :

Certains modèles de chaussettes diabétiques sont conçus sans la moindre couture au niveau des pieds afin de limiter au maximum les risques de frottement. Par ailleurs, des systèmes de rembourrage sont également utilisés pour maximiser la protection des pieds.

  • Le genre

Les chaussettes diabétiques sont elles sujettes à un remboursement ?

Les chaussettes diabétiques sont prises en charge par l’assurance maladie, à condition bien sûr qu’elles soient prescrites par un personnel soignant, médecin ou paramédical. Le montant de remboursement est en moyenne de 22,48 €.

 

L’assurance peut prendre en charge jusqu’à 6 paires par an selon le degré de sévérité de la pathologie.