CONTACTEZ NOUS AU 04 76 77 23 08
NOUS ÉCRIRE

Mon panier
Aucun article

Contention homme classe 3 et 4

Contention homme classe 3 et 4

L’insuffisance veineuse est une pathologie vasculaire qui touche les 2 genres. Elle peut entraîner des gènes à la réalisation des activités quotidiennes ou des signes invalidants comme des crampes, des engourdissements et des douleurs au niveau des mollets.

 

Facile à prévenir par l’utilisation de chaussettes de contention, cette pathologie se soulage aussi par son intermédiaire. Très connue chez la femme, elle est parfois ignorée chez l’homme.

 

Les chaussettes de contention homme sont cependant disponibles, non seulement pour traiter les signes y afférents, mais également pour prévenir les complications, comme les varices, les thromboses, la phlébite et l’embolie, cette dernière étant mortelle.

 

Comment choisir ses chaussettes de contention homme ?

Comme celle de la femme, les chaussettes de contention homme se choisissent en fonction de plusieurs critères. On note :

  • La classe : répertoriée de 1 à 4, selon le niveau de compression imposée par le maillage. Elle se choisit en fonction des indications des chaussettes (préventives ou curatives), mais également selon le degré de sévérité de la pathologie et des complications associées.
  • La taille : qui doit être prise le matin, quand les pieds ne sont pas encore gonflés. Elle découle de 2 mesures de différentes, celle prise au niveau des malléoles et des mollets, appelée encore largeur des chaussettes ; et celle déterminée par la distance entre les talons et le pli du genou, que l’on décrit comme la hauteur. Ces 2 mesures combinées donnent la pointure. Et cette dernière est à comparer avec la taille fournie par les fabricants. Si elle n’existe pas encore, elle peut être fabriquée personnellement.
  • Les matières utilisées : qui peuvent être élastiques (lycra ou elasthane) ou non élastiques (microfibres, coton, viscose, nylon, caoutchouc…). Mais les chaussettes de contention spéciales homme sont les plus souvent fabriquées avec des matières naturelles comme le coton, le lin ou la laine, selon les saisons et la nécessité. Ces matières assimilent parfaitement la sudation et garde les pieds frais et secs en toute circonstance.

Pourquoi des chaussettes de contention homme ?

Les hommes portent rarement des collants. Mais il est clair néanmoins qu’ils méritent les mêmes dispositifs de prévention et de traitement de l’insuffisance veineuse que les femmes.

 

Aussi les fabricants ont misé sur des chaussettes de contention, identiques sur l’esthétique, à celles qu’ils portent au quotidien, pour les permettre de prendre soin de leurs pieds et jambes, sans problèmes.

 

Les bas de contention homme sont conçus pour pouvoir être portés sois n’importe quel vêtement et d’accessoires avec n’importe quelle chaussure.

 

Pourquoi utiliser des chaussettes de contention homme ?

Les chaussettes de contention homme permettent de prévenir la survenue d’insuffisance veineuse chez la gente masculine, surtout pour ceux qui sont souvent sujets à des situations prédisposantes, à savoir les stations debout ou assises prolongées.

 

Elles sont également un moyen très efficace pour traiter les signes d’une pathologie veineuse débutante et soulager ainsi les sensations d’inconfort qu’elle engendre.

 

L’utilisation de chaussettes de contention chez un homme atteint de cette affection permet de réduire les risques de complications qui peuvent en découler, à savoir la phlébite, les thromboses veineuses superficielles ou profondes ou encore l’embolie.

 

Quand porter des chaussettes de contention (homme) ?

Les chaussettes de contention ne sont pas uniquement des produits destinés aux dames. Des modèles pour hommes ont également été conçus car il existe des cas où l’homme peut en avoir besoin, selon son état de santé et les circonstances dans lesquelles il se trouve.

 

Déjà, l’alimentation joue un rôle important dans l’état de santé du système veineux ; et les fréquents déjeuners ou diners d’affaires ainsi que les fastfoods ne constituent pas un apport favorable pour les veines. En plus de l’alimentation, l’état de stress et la fatigue au travail renforcent également la mauvaise circulation du sang dans les jambes ; et si jamais à cela se rajoute de longs moments passés à rester debout ou assis, il devient incontournable de porter des chaussettes de contention.

 

Dans les cas cités ci-dessus, les risques de stase veineuse et d’avoir des varices est très élevé. Il est donc conseillé de les prévenir en portant des chaussettes de contention.

 

Bien choisir ses chaussettes de contention

Il existe trois classes de chaussettes de contention en fonction du niveau de la compression veineuse voulue. Ainsi, le choix des chaussettes de contention se fera selon que l’on ait besoin d’une forte compression, d’une moyenne ou d’une légère.

 

Dans la classe 1, on trouvera les chaussettes à contention légère, destinées pour les varices débutantes et pour soulager les sensations de jambes lourdes, ou encore pour les états pré-variqueux.

 

Dans la classe 2, il s’agit des chaussettes à contention moyenne. Elles sont préconisées pour alléger les œdèmes variqueux. Elles sont aussi idéales pour un suivi après sclérothérapie, un stripping, des varices de grossesse ou des varices naissantes.

 

Dans la classe 3, ce sont les chaussettes à contention forte et profonde. Elles sont conçues spécialement pour traiter l’insuffisance veineuse chronique et les syndromes de phlébites. On peut aussi les utiliser en post-opération, suite à une chirurgie des varices.