CONTACTEZ NOUS AU 04 76 77 23 08
NOUS ÉCRIRE

Mon panier
Aucun article

Coudiere epicondylite

Coudiere epicondylite

L’épicondylite ou tennis elbow est une tendinite du coude qui résulte d’un mouvement répété du bras. Heureusement qu’il existe une solution orthopédique permettant d’y remédier afin de protéger le coude tout en continuant à pratiquer une activité physique. Découvrez en détail les caractéristiques de cette coudière, les critères de choix, les différents types et son utilisation.

 

Caractéristiques d'une coudière épicondylite

La coudière épicondylite apaise les douleurs du bras et du coude, en cas de golf elbow et de tennis elbow. Le dispositif possède un tricotage anatomique et un insert en silicone qui exercent une compression sur les parties douloureuses. Il procure un effet massant et stabilisant la douleur en amortissant les vibrations tout en favorisant le mouvement. Grâce à sa découpe anatomique, il s’adapte parfaitement à la morphologie du bras.

 

Conçue avec du néoprène perforé, cette orthèse du coude fait évacuer la sueur. Elle se fixe bien sur le coude au moyen de son système de velcro. De par sa finition souple, la coudière épicondylite permet d’éviter l’effet garrot.

 

Il existe différents modèles de coudière épicondylite et certains disposent d’une sangle additionnelle, optimisant l’ajustement de l’orthèse et déchargeant les zones d’insertion des tendons du coude. Un autre modèle est pourvu de picots de friction sur l’insert pour apaiser la douleur et favoriser la guérison.

 

L’épicondylite, en bref

Comme l’épaule et le poignet, le coude peut aussi être sujet à des douleurs aiguës et chroniques si on le sollicite trop. L’épicondylite, appelée aussi épitrochléite, est une tendinite du coude. C’est la principale pathologie qui affecte cette articulation. Entre 1995 et 2005, les personnes souffrant de cette maladie augmentent de 20 %. L’épicondylite touche généralement les sportifs qui effectuent des gestes à répétition ou quand les tendons du coude sont exposés à de fréquentes vibrations. Par conséquent, les tendons sont enflammés, causant ainsi une douleur au niveau de la partie externe de l’avant-bras et du coude. La personne peut sentir la douleur, même au toucher. Le mal peut s’étendre jusqu’à l’avant-bras et l’épaule. 

 

Le tennis elbow se caractérise par l’inflammation des tendons reliant le coude à la main. Ce qui peut compromettre la flexion du poignet. Très sollicitée, cette partie va souffrir de tendinopathie du coude, générant une vive douleur.

Nombreux sont les métiers et les sports qui engendrent l’épicondylite. Il peut s’agir du travail de cuisinier, caissier, aide-soignant, musicien, menuisier…

 

Utilisations d'une coudière épicondylite

La coudière épicondylite tempère la douleur ressentie au niveau du coude. Elle soigne la tendinopathie du coude. Elle permet aussi de soutenir le coude durant la reprise d’une activité ou lors des tâches qui requièrent régulièrement cette partie du bras. Elle prévient les récidives lors de la pratique de sport nécessitant des gestes répétitifs. Ce type de coudière est également efficace contre l’arthrose douloureuse. Ce dispositif met au repos l’articulation du poignet, favorise la cicatrisation du ligament tout en produisant un effet antalgique en procurant de la chaleur. Il limite en outre les mouvements avec la contention.

 

Différents types de coudière épicondylite

Il existe différents types de coudières épicondylites :

  • Silistab Epi de Thuasne

Brevetée, cette coudière avec tricotage garantit un confort optimal. En plus, elle est facile à mettre en place grâce à ses petites oreillettes.

 

Cette orthèse est pourvue d’un insert en silicone qui apaise la douleur en réalisant un léger massage. Elle produit aussi un effet antalgique. Elle donne un effet proprioceptif renforcé avec le tricot de compression, procurant en même temps un soulagement des douleurs. Il est parfaitement possible de régler la coudière épicondylite avec sa sangle de serrage amovible. Cette orthèse est recommandée pour traiter l’épicondylite médiale (golf elbow) et latérale (tennis elbow).

 

Au moyen de la compression homogène qu’elle exerce sur l’articulation, elle maintient le coude. La coudière épicondylite Thuasne produit un effet anti-garrot grâce à ses coutures plates et ses finitions soignées, procurant ainsi un confort optimal sur la peau. Par ailleurs, ce dispositif est à la fois agréable et doux à porter. C’est la coudière privilégiée pour éviter les récidives des tendinites et pour reprendre le sport. 

  • Coudière ligamentaire Gibaud

Elle est équipée d’inserts visco élastiques qui protègent, maintiennent et apaisent la douleur. Elle est parfaite en cas d’épicondylite.

  • Condilax de DJO

Cette coudière épicondylite dispose d’une élasticité multidirectionnelle, favorisant une compression graduelle. Elle est efficace en cas d’épicondylite grâce à ses 2 inserts en silicone. Ce dispositif soigne diverses pathologies, dont l’arthrose du coude ou le tennis elbow. Il est aussi recommandé pour la période après la chirurgie du coude, un traumatisme ou lors de la reprise d’une activité.

  • Bota Ortho Elbow 820

Cette coudière épicondylite est faite de pelotes de silicone qui donne une décharge et des pressions sur les muscles. Les douleurs s’estompent de manière efficiente grâce au tricotage en 3 dimensions de cette orthèse qui confère un grand confort. Son efficacité est optimisée de par sa large sangle. C’est le type de coudière parfaitement adaptée pour les problèmes d’épicondylite sur le côté intérieur et extérieur.

 

Conseils pratiques

Pour utiliser la coudière épicondylite, il faut positionner les inserts au niveau de l’avant-bras. Il faut aussi éviter de serrer trop fort et de maintenir l’orthèse avec un autoagrippant. Pour choisir la bonne taille de coudière épicondylite, il faut bien vérifier les tableaux de taillage. En effet, en fonction du modèle de coudière, la prise de mesure du tour de l’avant-bras, du tour du coude, etc. est différente.

  • Comment l’entretenir ?

La coudière épicondylite peut être lavée en machine avec le cycle délicat (30 °C). Il vaut mieux éviter de la laver avec des produits agressifs, des adoucissants ou des détergents. Après avoir essoré par pression, il faut la mettre à sec loin d’une source de chaleur (soleil, radiateur).

  • Quelles sont les précautions d’utilisation et les contre-indications ?

Avant d’utiliser une coudière épicondylite, il faut vérifier qu’elle est en bon état. Pour la maintenir en place, il faut la serrer correctement pour l’immobiliser sans entraver la circulation du sang.

 

En cas d’apparition d’un des cas cités ci-après, il serait préférable de consulter un professionnel de santé : sensations anormales, variation du volume du membre, douleur, gêne ou changement de couleur des extrémités. Retenez qu’une coudière est destinée à une seule personne. Il vaut mieux éviter de la mettre si vous avez appliqué des produits sur la peau (patch, gel, huile, pommade, crème). La coudière épicondylite ne peut pas être utilisée sur une peau lésée ou si le diagnostic est incertain. Si une personne est hypersensible à l’un de ses composants, il vaut mieux s’abstenir d’en faire usage.