CONTACTEZ NOUS AU 04 83 43 40 90
NOUS ÉCRIRE

Mon panier
Aucun article

Quand porter des bas de contention ?

Quand porter des bas de contention ?

Lorsque l’on parle de pathologies veineuses, il est difficile de ne pas se référer aux bas de contention. Ces derniers se trouvent en effet en tête de liste de leurs solutions thérapeutiques et préventives, aux côtés des chaussettes, des collants et des bandes. Plus précisément, quels sont les problèmes nécessitant leur port ? Réponses dans cet article.

 

Quand on souffre d’insuffisance veineuse ou de varice, ou risque d’en souffrir

L’insuffisance veineuse et les varices peuvent être traitées par tous les moyens stimulant le retour veineux. C’est la raison pour laquelle le port de bas de contention figure parmi les modes de traitement et prévention. La pression qu’ils exercent sur la jambe aux jonctions des veines superficielles compromet en effet l’entassement de sang. Ils contribuent à la réduction de la virulence des douleurs et permettent d’éviter l’apparition de complications de type ulcères variqueux.

En période de grossesse, il est souvent recommandé aux femmes de porter des bas de contention. Ces derniers constituent en effet un moyen de prévention efficace contre les problèmes veineux comme les varices. Le risque d’en souffrir étant plus élevé chez une femme d’un certain âge.

 

Autres raisons de porter des bas de contention

En s’adressant à un médecin, généraliste ou spécialiste, une personne souffrant de thrombose veineuse ou phlébite se voit souvent recommander l’utilisation de bas de contention. Cette solution est notamment incontournable lorsque le risque de complications est plus élevé. La solution est aussi prescrite pour l’apaisement de douleurs et de lourdeurs dans les jambes. Il existe aussi d’autres situations où de plus en plus de personnes pensent qu’il est mieux de porter des bas de contentions. C’est le cas notamment d’un long voyage en avion où l’on reste assis plus longtemps que la normale.  

 

Après avoir demandé l’avis de son médecin…

On n’a pas à décider soi-même de recourir ou non aux bas de contention. Il est important, en premier lieu, de consulter son médecin. Celui-ci est à même d’estimer si le traitement sera utile ou non. Il fournira par ailleurs des conseils relatifs à son utilisation avant de délivrer une prescription médicale correspondante. Cette dernière servira aussi bien à l’achat du produit en pharmacie qu’à son remboursement par la sécurité sociale. La couverture est de 65 % et on peut bénéficier d’un complément intéressant chez certaines mutuelles. Après l’achat, il ne faut pas commencer son utilisation sans avoir consulté son médecin traitant pour évaluer son efficacité.

 

Et avoir connu toutes les précautions à prendre

Certaines personnes pratiquant l’autotraitement se demandent pourquoi leurs varices ne disparaissent pas après quelques semaines de port de bas de contention. La plupart ne savent pas en effet qu’il existe des précautions d’usage pour cette solution. Cette dernière ne devra pas, par exemple, être portée le soir, lorsque l’on se couche. Il faut donc enfiler ces bas de contention le matin, en position couchée, et les enlever avant le coucher. L’application de pommade sur les jambes est à proscrire. Enfin, le bas de contention est à éviter en cas d’allergie au latex, d’infection cutanée, de plaies non cicatrisées et de phlébite.

 

En savoir plus sur la compression médicale et les jambes lourdes

Tous savoir sur les jambes lourdes

Qu'est-ce que la compression médicale ?