Livraison dès 4.99 € en point relais

Livraison offerte dès 59 € d’achat

Un pharmacien à votre écoute : 04 76 77 23 08

MON PANIER
0
0.00€

Contention femme classe 3 et 4

» » » Contention femme classe 3 et 4
Contention femme classe 3 et 4
Nombre de produits : 16
Nombre de produits : 16

Un collant de contention classe 3 exerce une pression entre 20 et 36 mmHg pour les affections veineuses de stade C2 à C5. Il est conseillé pour traiter des troubles trophiques, ou après une chirurgie des veines, un ulcère fermé ou ouvert, un œdème veineux ou une thrombose veineuse superficielle.

 

Dans quels cas y a-t-il une prise en charge pour un collant de contention ?

L’achat d’un collant de contention classe 3 est pris en charge dans ces différents cas.

-troubles trophiques (eczéma) ou trophiques chroniques (atrophie blanche) ;

-œdème veineux chronique ;

-post sclérothérapie ;

-veines variqueuses ;

-lymphœdème ;

-traitement et prévention du syndrome post-thrombotique et des thromboses veineuses ;

-varices liées à la grossesse ou après la grossesse.

 

La prise en charge est d’environ 42,03 euros, avec une ordonnance d’un médecin.

 

Quelles sont les contre-indications du port du collant de contention classe 3 ?

Le port du collant de contention classe 3 est proscrit dans les cas suivants :

-insuffisance cardiaque décompensée ;

-microangiopathie diabétique évoluée ;

-sensibilité à la matière avec laquelle le collant est fabriqué ;

-artériopathie des pieds ;

-phlébite bleue avec compression artérielle ;

-affections dermatologiques des jambes ;

-troubles de la sensibilité périphérique ;

-neuropathie ;

-phlébite septique.

 

Comment bien enfiler UN collant de contention classe 3 ?

Pour bien enfiler un collant de contention classe 3, mettez la main dans le collant et pincez le talon. Puis retournez le bas avant d’enfiler un pied, en veillant à placer correctement le talon.

 

Procédez ensuite avec l’autre pied, puis déroulez petit à petit pour éviter d’endommager le maillage. Au besoin, prenez un enfile-bas.

 

Comment entretenir un collant de compression médical ?

Pour entretenir un collant de contention classe 3, il faut le mettre dans un filet de lavage, exempt de détergent et d’assouplissant, dans le lave-linge (30 °C). Pour le sécher, l’air libre suffit et en aucun cas, il ne faut pas le mettre au sèche-linge et le repasser.

 

Un collant de contention, qu’est-ce que c’est ?

Un collant de contention, communément appelé « bas de contention » sont des bas à tissus élastique. A cet effet, ils ont pour rôle de comprimer le bas de la jambe afin de favoriser la circulation sanguine et la remontée du sang veineux de la périphérie vers le cœur.

 

Ce dispositif est principalement utilisé dans un cadre médical et à des fins thérapeutiques ; il est notamment conseillé pour les personnes souffrant d'insuffisance veineuse, de varices, et plus généralement pour soulager les douleurs et lourdeurs dans les jambes.

Mais les collants de contention ne sont pas que curatifs. Ils peuvent aussi être utilisés à titre de prévention de la survenue d'une thrombose veineuse ou phlébite, dans certaines conditions à risque.

 

Et dans les cas généraux, on peut utiliser les bas de contention lors d’une grossesse (cas des pieds qui enflent), lors d’un problème veineux, lors d’une prévention d’un long voyage, en cas de station debout prolongée, après une opération, etc.

 

Savoir enfiler correctement un collant de contention

Selon la hauteur à laquelle ils remontent, on distingue les chaussettes de contention, les bas mi-cuisses, ou les collants, et ils sont classés selon leur degré de contention. Tous s'achètent en pharmacie sur prescription médicale.

 

Après avoir choisi la taille correspondante, on peut enfiler le collant en quelques étapes : introduire la main à l’intérieur du bas pour pincer le talon ; retourner le bas jusqu'à hauteur du talon ; introduire le pied dans le bas en positionnant correctement le talon ; dérouler progressivement le bas sur la jambe (sans le tirer d'un seul mouvement jusqu'en haut) ; bien veiller à manipuler le bas avec précaution pour éviter tout accroc (sans bague). Il est conseillé de s’aider d’un enfile-bas, qui permettra d’enfiler facilement et sans effort le bas, sans trop de risque d’endommager le maillage.

Mon panier
Aucun article