CONTACTEZ NOUS AU 04 76 77 23 08
NOUS ÉCRIRE

Mon panier
Aucun article
Enfile-bas

Les bas de contention sont des dispositifs médicaux utilisés pour prévenir ou traiter les signes liés à l’insuffisance veineuse. De nature très élastique pour assurer un bon gainage, ces bas de contention sont parfois bien difficiles à enfiler. Bien qu’il y a quelques astuces préconisées pour y remédier, les fabricants qui se sont penchés particulièrement sur ce sujet proposent les enfiles bas. Cet accessoire, pratique et efficace, assure l’enfilage de tous les bas de contention, quels que soient leur classe et leur niveau de pression.

 

Quels sont les avantages des enfiles bas de contention ?

Mettre des bas de contention peut s’avérer de vrais casse-têtes, surtout si ces derniers sont de classe 3 ou 4.

 

Fabriqués avec de l’élasthane, les bas de contention sont hyper élastiques et leur étirement est assez difficile. Pour ne pas avoir à batailler avec ces dispositifs de contention au moment de les mettre, au risque de se blesser ou de se fouler le poignet, ou encore de tomber complètement à la renverse, en effectuant des mouvements inadéquats et brusques, les enfiles bas facilitent largement la tâche.

 

Cet accessoire permet également de prendre soin des bas de contention et évite leur déchirure.

 

Quand mettre les bas de contention ?

Les bas de contention s’enfilent généralement le matin au lever sur une jambe fraîche et reposée, idéalement après la douche ou le bain. Pour simplifier l’enfilage et assurer une longue tenue des bas de contention, une bonne hydratation de la peau avec du lait hydratant assez fluide est de mise. Le cas échéant, l’utilisation de talc est toujours envisageable. Ce produit est à appliquer au niveau de la jambe et des chevilles.

 

Quels sont les différents types d’enfiles bas ?

Sur le marché, il existe 2 catégories bien distinctes d’enfiles bas : les rigides, simples à manipuler ; et les souples, plus complexes à utiliser.

  • Les enfiles bas rigides

Généralement fabriqué avec du métal ou du plastique rigide, ce type d’accessoire est très facile à employer. Il est cependant assez imposant, ce qui nécessite un certain espace pour son utilisation et une certaine force pour sa prise en main.

 

Pour l’employer, il faut le placer sur une surface dure et plane, à même le sol de préférence. On place ensuite les bas en position retournée (pointe de pied vers le bas) sur les deux extrémités de l’accessoire, qui font office de jambes, en faisant attention de bien les distanciées. On insère chaque pied dans le bas ouvert correspondant. Une fois la pointe et le talon enfilés, on tire délicatement sur les poignées de l’accessoire pour que les bas glissent sur les jambes.

 

Le seul inconvénient des enfiles bas rigides est qu’ils nécessitent de se mettre en position courbée, posture parfois difficile à réaliser pour les personnes âgées ou souffrant de pathologies du dos. Certains modèles ont été modifiés pour pouvoir s’utiliser debout, mais ils sont faits en plastique, ce qui pourrait compromettre leur robustesse et leur stabilité.

  • Les enfiles bas souples

Les enfiles bas souples sont généralement légers et transportables. Ils s’emportent partout et facilement, dans un sac. Ils restent les préférés des voyageurs, qui doivent le plus souvent emporter leur bas de contention avec eux. Il existe des modèles glissants qui coulissent le plus simplement sur la peau. Pour ces modèles, les bas de contention sont enfilés par dessus, puis l’accessoire se retire en tirant délicatement sur la languette.

 

D’autres modèles d’enfiles bas souples sont également présents sur le marché. Ils sont plus révolutionnaires, mais leur prise en main est plus complexe. Cependant une fois habitués, ils sont les meilleurs alliés pour l’enfilage des bas. Et de plus ils sont lavables.

 

Quand décider de porter des bas de contention ?

Les bas de contention sont, le plus souvent, utilisés après la découverte d’une insuffisance veineuse, qu’elle soit légère ou sévère. Ils s’obtiennent donc à la suite d’une prescription médicale ou paramédicale et sont à porter sur une durée bien déterminée, à des horaires prédéfinis.

 

Cependant, les personnes qui sont prédisposées à des troubles vasculaires ou qui vivent des situations favorables à l’apparition de cette pathologie au quotidien peuvent également utiliser des bas de contention pour prévenir l’apparition des signes. Comme situations prédisposantes, on note : la pratique intensive de sport, la grossesse, les voyages sur une durée prolongée, en avion ou en train, et les positions assises ou debout prolongées.

 

Les bas de contention : sur quelle durée les porter ?

Les bas de contention se portent sur une durée bien précise, qui varie selon les indications de prescription. Leur port doit cependant être le plus court possible.

Dans le cadre médical, l’emploi des bas de contention se fait comme suit :

  • Si ces dispositifs sont utilisés dans le cadre de la prévention d’insuffisance veineuse ou en guise de traitement des troubles mineurs liés à cette pathologie, son port sera occasionnel, comme lors des stations debout ou assises prolongées, les voyages. Il en est de même lors de la survenue de symptômes, comme au moment des douleurs ou des crampes.
  • Si ces bas de contention sont prescrits pour le traitement des affections plus avancées, pour prévenir ou soulager les complications ou pour pallier certains troubles liés à la sédentarité ou à la mobilité réduite, il est envisageable de les porter quotidiennement, mais seulement dans la journée.

Utilisés dans des contextes sportifs, les bas de contention sont mis au moment de l’activité physique elle-même et 12 à 72 heures après, pour une récupération rapide et efficace.

 

Quelles sont les contre-indications des bas de contention ?

Les patients avec des pathologies cardiaques connues ne peuvent pas porter des bas de contention.

 

Ces dispositifs peuvent aggraver leur pathologie. Il en est de même pour toute personne diabétique, surtout avec des microangiopathie, sauf dans des cas exceptionnels, à la demande du médecin traitant. Le risque de gangrène comme complication est assez élevé pour les diabétiques.

 

Les neuropathies sont des contre-indications formelles de bas de contention, car les troubles peuvent être aggravés par la compression. Toute dermatose, quelle que soit sa cause doit également être traitée et déclarée guérie, avant l’utilisation de bas de contention.

 

Combien coûte un enfile bas de contention ?

Cet accessoire coûte en moyenne dans les 30 € en pharmacie et 27 € dans les boutiques en ligne. Le pharmacien est en mesure de prodiguer des conseils sur le choix du modèle qui convient et sur l’usage du dispositif, lorsqu’il est acheté en officine. Par contre, effectuer des recherches sur les types de produits à utiliser et faire des comparaisons sont de mises avant d’acheter à distance.

 

Le prix le plus bas d’enfiles bas de contention est de 8 € et le plus élevé peut atteindre les 60 €. Ces coûts peuvent varier selon le type, les techniques utilisées et la qualité du dispositif.

 

Les enfiles bas de contention peuvent-ils faire l’objet d’un remboursement ?

Contrairement aux bas de contention, les enfiles bas de contention ne figurant pas dans le cahier des charges mentionnant les produits pris en charge par l’assurance maladie. L’utilisation de cet accessoire revient donc du choix personnel de l’acquéreur. 

 

L’utilite d’un enfile bas de contention

Enfiler des bas de contention peut être une partie facile pour la plupart, une question d’habitude et de bon sens peut-être. Mais pour certaines personnes, et surtout pour certains cas qui peuvent être indépendant de leur volonté, il s’avère nécessaire d’avoir recours à un enfile bas pour pouvoir en porter.

 

En effet, il plus ou moins impératif d’utiliser un enfile bas lorsqu’on sort d’une opération chirurgicale (opération des varices par exemple), lorsqu’on est enceinte ou lorsqu’on vient d’accoucher, qui plus est, par césarienne. Par ailleurs, quand on a pris de l’âge, il est important d’enfiler ses bas avec un enfile bas car cela ne paraît plus évident qu’avant.

 

Il est tout aussi important d’utiliser un enfile bas lorsque les formes physiques et les conditions physiques ne le permettent pas (problèmes de dos, d’articulation, mal au ventre, arthrose, etc.).De même, lorsqu’on est sujet à une très forte contention (classe 3 ou 4), autant utiliser un enfile bas pour faciliter l’action.

 

L’enfile bas de contention permet ainsi d’enfiler sans peine ses bas ou ses collants, dans les circonstances où notre corps ne le permet pas, ou encore dans des situations où ce sont effectivement les pathologies veineuses qui nous empêchent d’effectuer la tâche manuellement.

 

Comment utiliser un enfile bas de contention ?

Un enfile bas est en fait un dispositif permettant de faciliter grandement la tâche. Disposant de poignées latérales rétractables, celles-ci vont permettre de remonter sans peine le dispositif de contention jusqu’aux genoux. Par la suite, et sans se baisser, on remontera le bas ou le collant.

 

D’une manière générale, un enfile bas de contention fonctionne ainsi, mais il existe d’autres moyens mécaniques, tous des adjuvants précieux à l'enfilage des accessoires de compression.

 

L’enfile bas de contention, ainsi que tout autre dispositif du même genre sont généralement disponibles dans les magasins de vente d’articles de contention.