CONTACTEZ NOUS AU 04 76 77 23 08
NOUS ÉCRIRE

Mon panier
Aucun article

Chaussure orthopédique femme

Chaussure orthopédique femme

Les chaussures orthopédiques sont des accessoires médicaux, utilisés en orthopédie pour traiter les symptomatologies douloureuses et invalidantes liées à une déformation ou à des pathologies du pied.

 

Très fréquentes chez la femme, ces affections sont souvent source d’inconfort et de troubles de la marche, mais également de stress et de complexes à cause de l’esthétisme plantaire. Les chaussures orthopédiques femme sont donc conçues pour apporter des solutions efficaces à ces problèmes.

 

Quand et pourquoi porter des chaussures orthopédiques femme ?

Les femmes qui présentent des anomalies morphologiques au niveau des pieds ou qui sont sujettes à des pathologies plantaires dont le port de chaussures standard n’est pas adapté peuvent avoir recours à des chaussures thérapeutiques spéciales. Ces dernières peuvent être préfabriquées ou confectionnées sur mesure.

 

Les maladies plantaires peuvent se présenter sous forme :

  • de hallux valgus, pieds creux, pieds plats, avant-pied triangulaire, orteils en griffe, etc. ;
  • de pieds sujets à diverses pathologies : en cas de diabète, de maladies vasculaires ou d’atteintes neurologiques du pied ;
  • de plaies ouvertes au niveau des pieds ou en post opératoire ;
  • de pathologies traumatiques du pied.

Les chaussures orthopédiques offrent ainsi plus de confort lors de la marche en supprimant les douleurs et les instabilités que peuvent causer de mauvaises chaussures.

 

Elles stabilisent également la démarche et apportent un meilleur équilibre. De plus, elles limitent les complications de certaines pathologies comme l’amputation en cas de pied diabétique ou la nécrose en cas d’atteinte vasculaire. Elles favorisent aussi la guérison rapide des lésions en cas de plaies, en post opératoire ou lors des traumatismes plantaires.

 

Démarche rime avec beauté et chaussures riment avec mode. Le port de chaussures orthopédiques adaptées permet à la femme de retrouver toute sa confiance en elle, de rester belle et féminine en toute circonstance tout en s’assurant d’offrir le confort optimal et les meilleurs soins possibles à ses pieds.

 

Quels sont les différents types de chaussures orthopédiques femme ?

Les chaussures orthopédiques femme selon les indications

Il existe deux grandes catégories de chaussures orthopédiques femme selon les indications :

  • La CHUT : Chaussure thérapeutique à Usage Temporaire, qui peut être :
  • De décharge : utilisée après un traumatisme plantaire ou après une chirurgie du pied pour maintenir et immobiliser le membre atteint et favoriser une rapide guérison des lésions tout en permettant à la patiente de continuer les activités quotidiennes ;
  • Pour l’augmentation du volume du pied : sert à contenir un pied ayant un volume plus grand que la normale, que cela soit à cause d’un bandage, d’une orthèse ou d’un œdème.
  • La CHUP : Chaussure thérapeutique à Usage Prolongé, indiquée pour une utilisation sur une longue période, comme dans les cas de pathologies chroniques (diabète, artériopathie ou insuffisance veineuse des membres inférieurs, neuropathies périphériques du pied, atteintes musculaires plantaires).

Les chaussures orthopédiques femme selon les modèles disponibles

Les chaussures orthopédiques femme peuvent se décliner en plusieurs modèles :

  • Les chaussures et les bottines orthopédiques : qui sont portées lors des activités quotidiennes comme aller au travail ou à des diverses sorties. Elles peuvent être classiques ou élégantes selon les circonstances et les vêtements portés. Elles sont conçues pour compléter chaque tenue pour un look sans faute. Ces chaussures se portent l’été comme l’hiver et sont généralement fabriquées avec du cuir ;
  • Les baskets orthopédiques : qui sont indiqués lors de la pratique sportive ou de la marche. En plus de s’harmoniser parfaitement avec une tenue de sport, ils apportent plus de stabilité dans la démarche et protègent les pieds des divers traumatismes comme les entorses ;
  • Les sandales orthopédiques : qui sont conçues pour être portées durant les saisons chaudes. Elles conviennent parfaitement aux petites tenues de vacances et permettent aux pieds de respirer tout en leur assurant confort et protection. Elles sont équipées de sangles ou de velcro pour un meilleur soutien et les semelles peuvent être amovibles pour accueillir des dispositifs orthopédiques.

Les chaussures orthopédiques femme selon les utilités

On distingue :

  • les chaussures de traitement : utilisées en cas de pathologies bien précises afin de pallier les troubles qu’elles peuvent causer ou de réduire l’apparition des complications (plaie, traumatisme, diabète, vascularite…) ;
  • les chaussures de confort : permettant de soulager les déformations des pieds comme le hallux valgus, les pieds plats ou creux. Le traitement de ces troubles n’est pas remboursé par la sécurité sociale ;
  • les chaussures de marche : viennent compléter les semelles orthopédiques pour corriger une instabilité ou des troubles de la démarche et de l’équilibre. Elles servent également à prévenir d’éventuelles entorses liées à ces troubles.

Qui peut prescrire des chaussures orthopédiques femme ?

Le podologue, malgré qu’il ait trouvé des pathologies plantaires nécessitant le port de chaussures adaptées, n’est pas en mesure d’en prescrire pour une patiente. Seul un médecin qualifié peut justifier cette utilisation par une ordonnance médicale.

 

Il peut s’agir d’un généraliste en cas de déformations simples du pied, d’un orthopédiste si le patient souffre de troubles statural et postural ou de traumatisme, d’un pédiatre ou d’un gériatre, d’un endocrinologue en cas de diabète, d’un neurologue pour des atteintes nerveuses et autres.

 

Comment choisir ses chaussures orthopédiques femme ?

Les chaussures orthopédiques spéciales femme restent des dispositifs médicaux. Elles sont indiquées pour un traitement orthopédique et doivent être choisies en fonction des indications et des pathologies à traiter. Certains critères sont également importants pour trouver la paire adaptée :

  • la pointure : la chaussure orthopédique doit être à la bonne taille, ni trop grande ni trop petite, pour être totalement confortable et assurer son rôle efficacement ;
  • la semelle : qui doit être assez stable, robuste et résistante. Elle peut être antidérapante ou non, selon les choix ;
  • la fermeture : doit être assez grande pour un chaussage facile. Les modèles adaptés peuvent être à sangles, à bandes velcro ou à fermeture éclair ;
  • les matières utilisées : qui doivent être souples et résistantes afin que les chaussures puissent être confortables et soulager les douleurs et les sensations d’inconfort tout en restant esthétique. Les matières les plus utilisées sont le cuir et les tissus ;
  • les modèles : les chaussures, les bottines, les sandales, les baskets, en fonction des besoins, des goûts et des situations.

Combien coûte une chaussure orthopédique femme ?

En moyenne, le prix des chaussures orthopédiques spéciales femme varie entre 50 et 150 € en fonction des modèles. Les sandales sont les moins chères du marché, avoisinant les 50 à 80 €. Cependant, les plus stylés de ce modèle peuvent atteindre les 130 €.

 

Les chaussures et les bottines, selon leurs types, coûtent en moyenne 120 à 150 €. Les baskets, quant à eux, ont un prix variant de 100 à 140 € en moyenne.

 

Ces dispositifs sont remboursés par l’assurance-maladie à condition qu’ils soient sujets à une prescription médicale, sauf les chaussures de confort. L’assurance couvre 60 % des frais d’achat, à raison d’une paire par an.