CONTACTEZ NOUS AU 04 76 77 23 08
NOUS ÉCRIRE

Mon panier
Aucun article

Contention femme classe 1

Contention femme classe 1

Chaussettes de contenetion pour femme classe 1

Les chaussettes de contention femme, dites aussi mi-bas de contention et bas jarret, représentent un moyen de compression permettant de remédier aux inconforts créés par une insuffisance veineuse. Elles soulagent les jambes lourdes, les œdèmes, les sensations de fourmillement et autres problèmes de la circulation sanguine plus sévères comme la varice, la thrombose ou la phlébite. Pour cela, elles exercent une certaine pression sur le système veineux de sorte à stimuler la remontée du flux sanguin des pieds au cœur. Chez les femmes, elles sont d’une précieuse utilité vu que la gent féminine est plus sujette aux troubles veineux compte tenu de leurs parois veineuses plus fragiles.

 

Quelle classe de compression pour les chaussettes de contention femme ?

On distingue 4 classes de compression pour les chaussettes de contention. Leur niveau correspond au niveau de gravité du trouble découlant de l’insuffisance veineuse.

  • La classe 1 renvoie à une compression légère de 10 à 15 mmHg. Elle se prête au soulagement de troubles veineux mineurs (jambes lourdes, fourmillements, légers gonflements, impatiences, etc.) et à la prévention des maladies veineuses en cas de position debout assise prolongée.
  • La classe 2 avec une compression de 15 à 20 mmHg est la plus prescrite par les professionnels de la santé en France. Les chaussettes de cette catégorie sont surtout utilisées à titre préventif, en cas de jambes lourdes, de long voyage en avion ou en voiture, ainsi que dans le cadre d’une insuffisance veineuse modérée (varices, grossesse, postopératoire ou encore œdèmes).
  • La classe 3 exerce une forte pression de 20 à 36 mmHg qui concerne les troubles de la circulation sanguine plus sévères avec un risque de thrombose veineuse profonde ou phlébite.
  • La classe 4 avec une compression de plus de 36 mmHg qui se réserve aux cas de pathologies veineuses sévères.
  •  

Chaussettes de contention et bas de contention : quelles différences ?

Les chaussettes de contention s’arrêtent en dessous du genou, à 2 cm du pli du genou pour être plus précis. Elles ont l’avantage d’être plus faciles à enfiler par rapport au collant de contention et à porter tous les jours. Elles offrent aussi un meilleur confort à comparer avec les bas de contention qui sont susceptibles de générer des inconforts et des irritations au niveau de leur bande autofixante.

 

Les bas de contention, dits aussi bas autofixants ou bas AF, se caractérisent à leur tour par une longueur plus importante. Ils montent jusqu’en haut de jambe et arrivent parfois jusqu’en dessous du pli fessier. Pour éviter qu’ils ne glissent et perdent de leur efficacité, ils sont dotés d’une bande autofixante.

 

Comment choisir sa taille de chaussettes de contention pour femme ?

Il est important de bien choisir la taille de ses chaussettes pour garantir une juste compression des jambes et une parfaite adaptation à la morphologie du porteur. Cela permettra aussi d’en optimiser l’effet thérapeutique. Pour savoir quelle taille prendre, on prendra trois points de mesures : le tour de la cheville au plus fin, le tour du mollet au plus large et la hauteur du sol jusqu’au-dessous du pli du genou.

 

Avec ces mensurations, on pourra ensuite se référer au tableau des tailles du fabricant du produit. Il est à noter que les tailles ne sont pas universelles et unisexes, mais sont spécifiques au fabricant.

 

Si jamais vos mensurations ne correspondent à aucune taille, sachez qu’il existe des modèles proposant des tableaux de taillage plus élargis adaptés à un plus grand nombre de morphologies. Il faut aussi savoir que les tailles réservées des hommes sont naturellement supérieures à celles des femmes par différences de carrures. Quand vous changez de chaussettes, vous devrez systématiquement prendre vos mensurations et vos référer au tableau de taillage du produit pour le maximum de confort et d’efficacité thérapeutique.

 

Quel style de chaussettes de contention femme choisir : opaque ou transparent ?

Les chaussettes de contention pour femme existent dans différentes textures textiles et différents degrés de transparence.

 

Vous avez d’une part les chaussettes transparentes qui sont plus fines et plus discrètes. Elles sont toutefois plus fragiles et nécessitent beaucoup de précautions tant à l’enfilage qu’au retrait. En général, ce type de chaussettes sont faites de polyamide et d’élasthanne afin d’avoir une maille plus transparente. Ces matières en réduisent toutefois la souplesse et le niveau de confort.

 

D’autre part, vous avez les chaussettes opaques qui sont épaisses, résistantes, faciles à enfiler et plus confortables. Elles peuvent être de différentes matières : la microfibre pour une maille plus douce et plus souple, des matières naturelles comme le coton ou la soie pour convenir aux peaux sensibles et eczématiques, la laine pour l’hiver ou le lin pour l’été.

 

Les chaussettes de contention femme : que porter en hiver et en été ?

Compte tenu des différences de textures et d’opacité des chaussettes de contention, elles se prêtent forcément à différents contextes d’utilisation. En hiver et en automne, on préfèrera les modèles opaques et épais avec des couleurs sombres (noir ou bleu marine). En été et au printemps, on se tournera plutôt vers les chaussettes transparentes plus légères et plus fines.

 

Avec des teintes nude et plus claires comme le beige. Durant la saison estivale, il est aussi possible d’opter pour des chaussettes de contention avec pied ouvert. Ces modèles conviennent au port de chaussures ouvertes et aux sujets souffrant de douleurs plantaires de type mycosique, ongle incarné ou encore hallux valgus.

 

Quelles paires de chaussettes de contention femme prendre selon les motifs et les couleurs existants ?

Pour s’harmoniser avec votre tenue vestimentaire, les chaussettes de contention se déclinent aussi dans des modèles aux différentes couleurs et motifs. En général, le marché pullule de modèles classiques en noir et en beige se nuançant en différentes teintes calquant la pigmentation de la peau. Vous pouvez aussi trouver des modèles de chaussettes à motifs (effet marinière, effet crochet, etc.) sur un fond de couleur sobre et classique. Pour ceux qui aiment les explosions colorées, on peut aussi trouver des modèles avec des teintes peu orthodoxes et des couleurs vives comme le rouge, le jaune moutarde, le vert ou encore le bleu pétant.

 

Recherche associée aux chaussettes de contention

Chaussettes de contention remboursement Ameli - Chaussette de contention femme - Chaussettes de contention femme été - Chaussette de contention homme - Chaussette de contention sport Chaussettes de contention classe 2 - Enfile chaussettes de contention - Chaussette de contention remboursement - Chaussettes de contention pharmacie - Sigvaris chaussettes de contention - Chaussette de contention pharmacie - Mesure chaussette de contention Chaussettes de contention sport - Chaussettes de contention été - Comment mettre des chaussettes de contention - Chaussettes de contention classe 2 femme - Chaussettes de contention femme pharmacie - Chaussettes de contention originales - Chaussettes de contention Sigvaris - Mesures chaussettes de contention - Chaussette de contention Sigvaris classe 2 femme - Chaussettes de contention avion - Mi bas de contention - Mi bas de contention pharmacie - Chaussettes de contention classe 2 homme - Rembousement chaussettes de contention