CONTACTEZ NOUS AU 04 76 77 23 08
NOUS ÉCRIRE

Mon panier
Aucun article

Semelle

Semelle


Les semelles orthopédiques, encore appelées orthèses plantaires, sont des dispositifs médicaux très utilisés en orthopédie. Elles sont fabriquées sur mesure. Ces dispositifs rentrent dans le cadre de traitements des pathologies fonctionnelles et mécaniques. Ils contribuent à soulager non seulement les inconforts, mais apportent également une correction spécifique à chaque trouble.

 

Quand porter des semelles orthopédiques ?

Les semelles orthopédiques sont indiquées pour assurer un confort optimal lors de la marche. Tout le monde peut choisir d’en porter quotidiennement et en toutes circonstances (loisirs, travail, sport).

Cependant, le spécialiste peut être amené à les prescrire en cas de troubles spécifiques du pied, comme :

  • les déformations plantaires : hallux valgus, pied plat ou creux, etc. ;
  • l’inégalité des longueurs des membres inférieurs : cette différence doit dépasser 1 cm et demi pour être physiquement perçue ;
  • l’instabilité lors de la marche ou des troubles de la posture et de la stature ;
  • l’inconfort lors de la marche : douleur, pesanteur... dues à de mauvaises chaussures ou par habitude.

Certaines de ces pathologies ne sont pas toujours décelées par le patient. Aussi, il est important de reconnaître les signes précurseurs qui doivent motiver une consultation chez le podologue ou le spécialiste en orthopédie. À savoir :

  • l’existence d’affections superficielles au niveau de la peau du pied : durillons, cors... ;
  • des douleurs ou des inconforts à répétition lors de la marche, au niveau des talons ou des orteils quelles que soient les chaussures portées ;
  • des déformations visibles du pied ;
  • des troubles fréquents de l’équilibre : dandinage, accrochage,... ;

Pourquoi porter des semelles orthopédiques ?

Les mauvaises chaussures causent non seulement des douleurs au niveau des pieds, mais elles peuvent entraîner au long cours des déformations secondaires. Les semelles orthopédiques corrigent alors ces petits défauts. Elles offrent plus de confort lors de la marche et des activités quotidiennes tout en veillant à une bonne morphologie du pied. Dans certaines circonstances, les chaussures n’assurent pas une bonne répartition des charges, ce qui peut provoquer des instabilités lors de la marche. Le port de semelles orthopédiques corrige alors ces troubles.

 

En cas de pathologies bien définies, porter des semelles orthopédiques adaptées apporte un effet antalgique direct et permet également de corriger les troubles pour assurer un bon fonctionnement de l’appareil locomoteur du pied (correction d’une mauvaise posture, compensation d’une inégalité des membres...).

 

Quels sont les différents types de semelles orthopédiques ?

Les semelles orthopédiques varient en fonction de leurs utilisations. Il en existe ainsi plusieurs types :

  • Les semelles orthopédiques classiques

Les semelles orthopédiques classiques sont généralement utilisées pour soulager les douleurs et inconforts au niveau des pieds. Ces désagréments sont souvent causés par de mauvaises chaussures. Ils peuvent être accompagnés ou non d’instabilité lors de la marche. Les semelles orthopédiques classiques sont fabriquées sur mesure par le podologue. Ces dispositifs servent à bien répartir les charges plantaires. Ils permettent également de réduire ou d’amortir les différents chocs lors de la marche.

 

Les semelles orthopédiques classiques sont également appelées semelles de confort. Elles sont généralement portées au quotidien, lors de la pratique des activités de routine.

  • Les semelles orthopédiques thermoformées

Les semelles orthopédiques thermoformées sont fabriquées selon la morphologie plantaire du patient. Le podologue effectue un moulage direct du pied du patient pour des semelles personnalisées. Généralement faites en résine, en mousse ou en liège, les semelles orthopédiques thermoformées apportent alors plus de confort lors du port. Elles sont indiquées en cas de pieds fragiles comme les pieds diabétiques.

 

L’augmentation de la surface de contact qu’offrent les semelles thermoformées réduit également l’hypersollicitation plantaire. Cela réduit largement les douleurs au niveau des zones d’appui.

 

Certains éléments peuvent cependant être ajoutés pour plus de stabilité et de confort au niveau de ces zones si les semelles ne sont pas suffisantes.

  • Les semelles orthopédiques par élément

Les semelles orthopédiques par élément ressemblent quelque peu aux semelles thermoformées. Elles sont faites avec un moulage direct du pied du patient, dans de la résine, du liège ou de la mousse. Cependant, ces dispositifs sont fabriqués en plusieurs exemplaires. Et ces derniers sont découpés en fonction des besoins de la semelle et viennent se coller à la principale pour combler les déficits ou les déformations du pied du patient.

 

Ce type de semelle orthopédique est donc indiqué pour corriger les troubles morphologiques comme les pieds plats ou creux. Les semelles orthopédiques par élément améliorent ainsi la stature et la posture du patient.

  • Les semelles orthopédiques pour affections épidermiques

Les semelles affections épidermiques sont indiquées pour soulager les personnes présentant des troubles épidermiques au niveau des pieds, que ce soient des cors, de verrues ou encore de durillons. Elles visent à réduire les douleurs et la sollicitation excessive des zones atteintes pour une guérison rapide des lésions.

 

Combien coûte une semelle orthopédique ?

En moyenne, le prix des semelles orthopédiques varie entre 150 € et 200 €. Pour des orthèses plantaires simples ou de confort, les prix sont compris entre 150 et 160 €. Il est à noter que les modèles fabriqués en mousse sont chers que ceux fabriqués en liège ou en résine.

 

Les semelles thermoformables et les semelles par élément quant à elles coûtent environ dans les 200 €, en fonction des éléments surajoutés à la semelle principale, en vue de corriger les troubles statistiques et dynamiques du patient.

 

Quant aux semelles pour affections épidermiques, celles-ci coûtent en moyenne 180 €.

 

Les semelles orthopédiques peuvent-elles faire l’objet d’un remboursement ?

Si elles rentrent dans le cadre d’un traitement médical et orthopédique et sont prescrites dans ce cadre par un médecin spécialisé, elles bénéficient d’une prise en charge par l’assurance maladie. Cependant, la sécurité sociale ne couvre que 60 % des frais et à raison d’une seule paire de semelles par an. Il est donc recommandé de souscrire à une mutuelle pour assurer le remboursement des 40 % restants.

 

Si les semelles orthopédiques sont achetées en vue d’améliorer son propre confort au quotidien, les frais d’achat sont à la charge personnelle du patient.