CONTACTEZ NOUS AU 04 83 43 40 90
NOUS ÉCRIRE

Mon panier
Aucun article

Chevillère

La cheville est une articulation fragile qui, comme le genou, supporte le poids du corps. Elle est également vulnérable face aux aspérités du sol. Elle peut ainsi être sujette à différents traumatismes allant de l’entorse à la rupture du tendon d’Achille en passant par la tendinite.

 

Il convient donc de porter des chaussures qui permettent un maintien correct de cette articulation lors d’activités physiques ou sportives.

 

Le port d’une chevillère est également conseillé lorsque cette articulation a déjà été fragilisée par une ancienne blessure. Cette orthèse va permettre de maintenir l’articulation et d’éviter qu’elle ne soit soumise à des chocs trop violents. Elle est aussi utilisée à des fins thérapeutiques pour aider à se remettre d’une entorse ou d’une tendinite.

 

Sur notre site, vous trouverez de nombreux modèles de chevillères qui répondent à différents besoins. Elles peuvent être utilisées à titre préventif ou thérapeutique.

 

Pour vous aider à choisir la chevillère la plus adaptée à vos besoins, voici une présentation des différents appareils de compression pour les chevilles.

 

  • Les différents modèles de chevillères

 

Les chevillères proprioceptives :

Une chevillère proprioceptive est également appelée chevillère de maintien. Elle permet d’éviter une torsion de la cheville et ainsi une entorse.

 

Malheureusement, si vous avez déjà été victime d’une entorse, vous avez dû constater que votre articulation reste fragile. Il est alors fortement recommandé de vous équiper d’une chevillère proprioceptive pour maintenir votre cheville lorsque vous effectuez des activités physiques ou du sport.

 

Elle va ainsi permettre un meilleur maintien de la cheville et venir en renfort des ligaments qui auront été lésés par le ou les précédents traumatismes.

 

Les chevillères ligamentaires : 

Les chevillères ligamentaires sont recommandées pour faciliter la reprise du sport après une entorse moyenne. En effet, la présence de strap ou de sangles va permettre un meilleur maintien.

 

Elles pourront ensuite être remplacées par une chevillère proprioceptive, une fois l’articulation bien remise.

 

Une chevillère ligamentaire est également conseillée pour les entorses bénignes. Il convient de la porter entre 3 et 7 jours après une période d’immobilisation définie par son médecin.

 

Les chevillères stabilisatrices : 

Une entorse moyenne va nécessiter une chevillère stabilisatrice avec des renforts latéraux. Cet appareil ne va pas immobiliser complètement l’articulation mais va venir en renfort des ligaments latéraux qui ont été touchés lors de la blessure.

 

Le port de cette chevillère va ainsi permettre de respecter une période de repos de plusieurs semaines. En effet, l’immobilisation de la cheville ne doit pas être complète mais relative.

 

Une chevillère stabilistratice peut également être utilisée pour la reprise d’un sport dit de pivot comme le football ou le tennis.

 

Les attelles d’immobilisation : 

Lorsque la cheville est victime d’une entorse grave, il est impératif que l’articulation soit immobilisée pendant plusieurs semaines. Pour cela, le port d’une attelle d’immobilisation est indiqué. Elle va empêcher tous les mouvements et ainsi permettre à l’articulation de se remettre du traumatisme qu’elle vient de subir.

 

Lors de cette période d’immobilisation, n’hésitez pas à porter également des chaussettes ou des bas de compression médicale.

Chevillère