CONTACTEZ NOUS AU 04 83 43 40 90
NOUS ÉCRIRE

Mon panier
Aucun article

Genouillère

Genouillère

Nos conseils pour choisir une genouillère

Le genou est une articulation très importante qui supporte tout le poids du corps. Composé d’os, de ligaments, de cartilages et de tendons, c’est lui qui nous permet de courir, de marcher, de nous asseoir, etc. Il est extrêmement sollicité durant la journée et peut donc être fragilisé, voire douloureux, suite à des traumatismes ou des maladies chroniques. On estime qu’une personne sur 4 souffre actuellement de problèmes au genou. La genouillère est un équipement qui permet d’assurer le maintien des éléments qui composent cette articulation. Elle peut être utilisée en prévention ou en rééducation. Il existe plusieurs types de genouillères que vous retrouvez toutes sur notre site Espace-Contention.com.

 

Les genouillères élastiques simples

On les appelle également les genouillères de sport et de maintien ou proprioceptives. Elles sont recommandées lors d’une reprise d’activité sportive modérée après une entorse ou tout autre problème au niveau du genou. Vous pouvez également porter une genouillère proprioceptive en cas de douleurs articulaires légères. Elle exerce une compression sur votre genou et aide donc à maintenir l’articulation. Elle apporte un maintien léger qui est idéal en termes de prévention si vous avez déjà eu une entorse.

 

Contrairement à une idée reçue, porter régulièrement une genouillère élastique simple n’affaiblira ni votre articulation ni vos muscles. Au contraire, c’est une mesure de prévention qui va permettre de renforcer votre articulation en évitant les risques de récidive et de nouvelles blessures.

 

Les genouillères ligamentaires

Une genouillère ligamentaire a pour rôle de maintenir et stabiliser le genou dans son axe et ainsi accompagner le mouvement de l’articulation. Elle va soulager les ligaments qui sont fragilisés suite à une entorse, une lésion notamment du ligament croisé antérieur ou tout autre traumatisme. Elle peut être portée suite à une entorse bénigne qui correspond à un étirement des ligaments. Elle est également préconisée pour les entorses plus graves avec rupture des ligaments. Selon la gravité du traumatisme, il conviendra d’opter soit pour une genouillère ligamentaire à sangles, soit pour une genouillère ligamentaire à renforts latéraux.

  • à sangles

Une genouillère ligamentaire à sangles est plus souple qu’un modèle équipé de renforts latéraux. Elle sera plus appropriée pour la reprise d’un sport de pivot comme le football ou le basket-ball. Les sangles vont augmenter le niveau de compression apportée par la genouillère au niveau du genou et ainsi renforcer le maintien de l’articulation par rapport à une genouillère élastique simple.

  • à renforts latéraux

Une genouillère ligamentaire à renforts latéraux est plus rigide qu’un modèle à sangles. Elle va limiter les mouvements du genou et ainsi réduire les éventuels traumatismes qui peuvent affecter l’articulation. Le genou ne pourra faire qu’un seul mouvement : flexion et extension dans l’axe. Aucune torsion ou rotation latérale ne sera possible. Ce modèle de genouillères est préconisé lors d’une entorse sévère ou pour la reprise de la pratique de sports extrêmes.

 

Les genouillères rotuliennes

Une genouillère rotulienne, comme son nom l’indique, est indiquée lors de douleurs et de traumatismes liées à la rotule. Ce petit os plat occupe un rôle capital dans l’articulation du genou. Situé à l’avant de celle-ci, c’est sur lui que se fixent le quadriceps et le tendon rotulien qui relie l’articulation au tibia. La genouillère va être utile lors d’affections et de douleurs chroniques comme l’arthrose ou une tendinite mais aussi en cas de luxation de la rotule.

 

Les genouillères d’immobilisation

On les appelle également des attelles du genou ou d’immobilisation. Elles vont empêcher tout mouvement du genou. Aucun mouvement n’est possible. Le port d’un tel équipement est nécessaire suite à certaines interventions chirurgicales ou en cas d’entorses graves. Il doit être suivi du port d’une genouillère ligamentaire ou rotulienne.

 

Comment entretenir votre genouillère

L’entretien d’une genouillère est assez simple. Il se fait uniquement à l’aide d’eau savonneuse. Un lavage à la main à 30° est préconisé. Certains modèles peuvent cependant être lavés en machine. Dans tous les cas, il convient de retirer les baleines présentes dans les genouillères ligamentaires à renforts latéraux. Le séchage doit se faire à l’air libre, la genouillère étant positionnée à plat.

 

Quelle est la prise en charge d’une genouillère par l’assurance maladie ?

En tant que petit appareillage, les genouillères sont prises en charge par l’assurance maladie. Le taux de remboursement appliqué est de 60% sur la base du tarif conventionnel. Il convient de se renseigner auprès de sa mutuelle pour connaître les garanties inclues dans votre complémentaire santé. Dans tous les cas, la prise en charge d’une genouillère par l’assurance maladie ne peut se faire que lorsqu’une prescription médicale a été établie.

 

A savoir : la prise en charge d’une attelle du genou nécessite une demande préalable auprès de votre caisse primaire d’assurance maladie.